«Ramenez la coupe à la maison» : la France redevient championne du monde de... pâté-croûte !

Bouton whatsapp

Cocorico ! Depuis trois ans que les Japonais remportaient ce titre, il était temps que la France se (ré)impose championne du monde de pâté-croûte… Et cette année on a fait fort car le podium est 100% français !

Trois -longues- années. Pendant trois ans, les Japonais nous ont "volé" le titre de champion du monde de pâté-croûte… Oui oui, les chefs japonais ont su s'imposer sur une de nos spécialités culinaires mais cette année, la France a tout raflé ! En effet, lors des championnats du monde de pâté-croûte qui se déroulaient ce dimanche 4 décembre à Lyon, le podium était 100% français.

À la première place, Frédéric Le Guen-Geffroy, chef parisien du Club TP90, le "restaurant d'entreprise" de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP). Finaliste depuis 3 ans, il rêvait de cette médaille d'or. 2023, c'est son année ! "C'est la troisième fois que je suis en finale mondiale. J'ai pris des conseils pour m'améliorer, voir ce qui n'allait pas dans mes anciens concours. J'ai travaillé dessus mais il ne fallait pas croire que tout était acquis pour autant. Tant qu'on ne l'a pas ouvert, on ne sait pas", a confié le chef français. Mais avec sa création originale, il a séduit le jury composé de Meilleurs Ouvriers de France, de chefs étoilés et personnalités de la gastronomie.

Le chef français Frédéric Le Guen-Geffroy remporte le titre de champion du monde de pâté-croûte ! Crédit : Page Facebook Championnat du Monde de Pâté-Croûte

Un chef français médaillé d'or pour son pâté-croûte aussi beau que bon

Face à 13 autres candidats venus du monde entier, c'est donc la recette de pâté-croûte de Frédéric Le Guen-Geffroy qui a le plus marqué les papilles : porc fermier, filet, foie et cœur de canard de Barbarie, ris de veau, foie gras, pistache et duxelles de girolles. Mais au-delà de cette préparation délicate et succulente, c'est l'esthétisme de son pâté-croûté qui lui a valu la médaille d'or grâce à un insert en forme de rosace, parfaitement réalisé.

"Les Japonais avaient conquis le jury depuis 3 ans, ils cèdent le titre à Frédéric Le Guen-Geffroy qui voit ses efforts récompensés. Nous félicitons aussi Émeline Aubry, première femme à faire partie du tiercé final et Jérémie Crauser qui conserve son titre de vice-champion", a commenté Gilles Demange, cofondateur du Championnat Mondial de Pâté-Croûte.

La réalisation du chef Frédéric Le Guen-Geffroy. Crédit : Page Facebook Championnat du Monde de Pâté-Croûte

Championnat du monde de pâté-croûte : le triplé français !

La revanche des chefs français avait sonné. Cette année, le médaillé d'or Frédéric Le Guen-Geffroy est suivi de près par Jérémie Crauser (Charcuterie Crauser et Bello) à la seconde place puis par la cheffe Émeline Aubry (In Pâté Croûte We Crust) pour clôturer le podium. Elles n'étaient que deux femmes à concourir lors de ces championnats. "Elle tente de féminiser le secteur et milite pour que les jurés soient plus paritaires, alors qu'ils sont pour le moment très masculins", explique Julien Perret, spécialiste de pâté-croûte et à la tête du compte Instagram @pate_croute_france.

Créés en 2009 par deux amis, les championnats du monde de pâté-croûte étaient donc cette année bleu-blanc-rouge ! On peut dire que nos chefs français ont ramené la coupe à la maison…


Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Célia Papaïx

Passionnée par la cuisine, Célia est la rédactrice en chef de Demotivateur Food. Son œil mais surtout son estomac sont toujours à la recherche de la dernière pépite croustillante à vous partager. Entre bons plans, belles adresses et recettes gourmandes, elle vous en mettra plein les papilles !