Le Japon est (encore) champion du monde de... pâté en croûte !

Bouton whatsapp

Pour la troisième année consécutive, c'est un chef japonais qui remporte le championnat du monde de pâté en croûte ! La France, elle, se hisse à la deuxième et troisième place.

Le championnat du monde de pâté en croûte 2022 a été remporté par le chef japonais Ryutaro Shiomi (au centre). Crédit : Instagram @pate_croute_france

À voir aussi

Si ce lundi 5 décembre marque l'élimination du Japon à la Coupe du monde de football, c'est aussi un jour de fête côté assiette. Pour ceux qui ne seraient pas au courant, le championnat du monde de pâté en croûte se tenait ce lundi 5 décembre à Lyon. Et encore une fois, c'est un chef japonais qui a remporté le fameux titre !

Encore une fois ? Oui, sur 13 éditions, 5 ont été remportés par des chefs japonais ! "L'engouement vient tout simplement du fait que les Japonais sont des perfectionnistes, ils aiment la qualité du travail et sont des amoureux de la cuisine française et du produit. Ils ne cherchent pas à se distinguer, juste la perfection, c'est tout : la qualité, belle cuisson de la pâte, belle épaisseur, une belle farce, bon assaisonnement, de bons produits, une belle gelée, un bel équilibre", confie un des jurés, Christophe Paucod (chef étoilé installé à Tokyo).

Cette année, c'est donc le Japonais Ryutaro Shiomi qui décroche la médaille d'or du championnat du monde de pâté en croûte, succédant ainsi à Kohei Fuduka, grand vainqueur de l'édition 2021 et Osamu Tsukamoto, gagnant de l'édition 2019 (l'édition 2020 avait été annulée en raison de la crise sanitaire mondiale). Le chef du restaurant Kobe Kitano à Hyogo, Ryutaro Shiomi, a donc ravi les papilles du jury, présidé cette année par le chef pâtissier Pierre Hermé, avec son pâté en croûte dont la recette n'a pas encore été dévoilée.

La France, deuxième et troisième du mondial de pâté en croûte

Même si le pâté en croûte est une spécialité traditionnelle française, nos chefs n'ont pas réussi à remporter le titre ultime, contrairement à l'occasion du championnat du monde de l'œuf mayonnaise. Mais rassurez-vous, ils arrivent à se hisser sur les deuxième et troisième places du podium !

Le Lyonnais Jérémie Crauser (Maison Crauser à Lyon) décroche la médaille d'argent et le Français Tony Capocci (Épicerie des Fermes à Megève) obtient la troisième place avec leurs créations gourmandes.

Depuis 13 ans maintenant, le pâté en croûte, véritable tradition et symbole de la gastronomie française, possède son propre championnat du monde. Cette compétition, ouverte à l'international, est la preuve que le pâté en croûte n'a jamais autant eu la cote ! On se donne rendez-vous l'année prochaine pour savoir si le Japon conservera ce sacre, une année de plus.

L'assiette du Japonais Ryutaro Shiomi qui lui a permis de remporter le championnat du monde de pâté en croûte cette année. Crédit : Instagram @pate_croute_france

Bouton whatsapp