À Lollapalooza, une street-food aux airs de gastronomie avec LollaChef !

Par
69
Partages
imprimer

Imprimer

Pour la deuxième année consécutive, Lollapalooza Paris a invité des chefs pour étoffer son offre culinaire. On y était et on vous confirme que les festivaliers se sont bousculés pour tester une street-food de haute volée !

Pita falafel par Yoni Saada, poulet frit par les chefs Anthony Clémot et Antoine Westermann ou encore les fameux Éclairs de Génie de Christophe Adam, Lollapalooza a récidivé pour son édition 2018 avec son LollaChef, un festival dans le festival entièrement dédié à la cuisine  !

Crédits : Salim Berkoun

Crédits : Salim Berkoun

Comme dans de nombreux autres festivals, le public commence à se lasser des kebabs et trop classiques churros et recherche à vivre une autre expérience côté food. Comme une excellente programmation musicale ne suffit plus, les festivals font appel aux foodtrucks à la mode. Lollapalooza va plus loin en créant un petit village animé par des chefs reconnus !

Crédits : Salim Berkoun

Au menu, Jean Imbert a relocalisé ses Bols de Jean le temps d’un week-end. Dans un pain conçu par Eric Kayser, il propose de vrais plats comme le Bol du Chef au bœuf haché, sauce tomate, aubergines béchamel et emmental gratiné. Gourmand !

Anthony Clémot et Antoine Westermann, associés depuis la création du restaurant le Coq Rico, ont proposé une version 100 % street food de leur concept : poulet frit et frites, un duo croustillant à souhait, sans le trop-plein de friture qui reste sur les doigts. Un plaisir non coupable qui donnerait envie d’y retourner encore !

Crédits : Salim Berkoun

On ne présente plus l’Éclair de Génie, les pâtisseries créatives et irrésistibles de Christophe Adam qui côtoyaient les créations d’un autre pâtissier de renom, Yann Couvreur et ses glaces merveilleuses qui tombaient à pic pour un week-end aussi ensoleillé.

Crédits : Salim Berkoun

Pour finir, les deux autres chefs présents sont connus de la galaxie gastronomique française puisqu’il s’agit de Denny Imbroisi et Yoni Saada. Le premier, italien d’origine, formé par William Ledeuil et Alain Ducasse, remarqué par le public lors de son passage dans Top Chef, a proposé les plats qu’il réalise d’ordinaire dans son restaurant Ida. Dans l’assiette, cela donne notamment des raviolis de pâtes fraîches à la ricotta, sauce Grana Padano et truffe noir du Molise, dépaysant en plein festival ! Pour finir, Yoni Saada, ancien Top Chef également, a proposé les sandwichs qu’il propose déjà dans son concept de restaurant rapide Bagnards : pan bagnat et pita falafel divinement bon et exceptionnellement bien exécuté.

Crédits : Salim Berkoun

Crédits : Salim Berkoun

Un rendez-vous marquant pour les gourmets qui devraient normalement être de retour pour la prochaine édition du festival !

Crédits : Salim Berkoun

Commentaires