C'est officiel, manger moins vite permet de perdre du poids

Par
350
Partages
imprimer

Imprimer

Une étude japonaise qui se concentrait sur la vitesse à laquelle les gens mangent prouve que manger moins vite permet à certaines personnes de perdre du poids.

Crédits : Estrada Anton

« Des changements dans la vitesse à laquelle nous mangeons peuvent entraîner des changements dans l’obésité, l’IMC [indice de masse corporelle] et le tour de taille », ont résumé les chercheurs de l’Université de Kyushu qui ont publié récemment une étude publiée par la revue BMJ Open réalisée sur près de 60 000 personnes. Ces découvertes permettraient de faire de réelles avancées dans la lutte contre l’obésité, du moins chez les personnes dont les troubles alimentaires ne sont dus qu’à une mauvaise alimentation.

Les personnes ayant participé à l’étude étaient toutes atteintes de diabète de type 2, une maladie souvent due à un surpoids. Chez les personnes disant manger à une vitesse « normale » (56 %) et « vite » (37 % d’entre elles), le surpoids était plus fréquent, avec respectivement 36,5 % et 44,4 %.

En réalité, cette étude ne fait que confirmer une théorie depuis longtemps développée: manger lentement permet à votre corps de communiquer à votre cerveau que vous êtes rassasié. Deux autres conseils alimentaires le permettaient aussi : ne pas manger après le repas du soir, ni dans les deux heures qui précèdent le coucher.

Commentaires