Dans ce restaurant clermontois, les clients peuvent commander une pizza au CBD

1 312partages

Dans ce restaurant clermontois, une pizza pas comme les autres se démarque des autres plats. La raison? Elle est assaisonnée au CDB.

Steeve Gondon est le propriétaire de la pizzeria Maestro, à Clermont-Ferrand. Depuis peu, une pizza saupoudrée de CBD (un dérivé du cannabis) figure sur la carte de son restaurant. Ce n’était pourtant pas gagné.

Crédit Photo : La Montage / Steeve Gondon

Dans une interview accordée au quotidien régional La Montagne, le patron de l’enseigne a expliqué qu’il ne souhaitait pas proposer une pizza à base de fleur de CBD à sa clientèle car il n’y connaissait rien.

« Le jour où un amim'a soumis l'idée, j'ai dit que je ne voulais pas le faire. Ce genre de truc, ce n'est pas de mon âge. Et puis j'ai tellement de boulot avec le confinement que je me suis dit que ce n'était pas nécessaire de sortir des sentiers battus que l'on maîtrise depuis 25 ans », a-t-il indiqué.

Crédit Photo : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Désireux de faire plaisir à ses salariés et à ses proches, le pizzaïolo clermontois a décidé de tenter l’expérience. C’est ainsi qu’est née la « Cidibi ».

« Ma fille de 21 ans et mes salariés m'ont encouragé à le faire. Ils ont trouvé cela fun et complètement génial. C'est un concept qui cartonne dans le Nord et en Vendée! », a-t-il confié.

« Il n’existe aucun effet psychotrope dans ce cannabis légal »

Désormais, les cuisiniers ajoutent du cannabidol sur leurs pizzas à la place du traditionnel origan. La Cibidi coûte environ 10 euros et est interdite aux mineurs.

« On a choisi de saupoudrer le CBD, comme on le ferait avec de l'origan, sur une pizza simple à base de crème, de champignons et de mozzarella di buffala. Le goût floral est assez surprenant »a déclaré le gérant de la pizzeria.

Le CBD (ou cannabidol) est une substance légale en France lorsque son taux de THC est inférieur à 0,2%. Cette molécule issue du cannabis est connue pour ses effets de relaxation et de soulagement.

« Il n'existe aucun effet psychotrope dans ce cannabis légal mais si l'effet peut être de distraire voire de relaxer les gens alors je trouve cela sympa », a confié Steeve Gondon.

Source : La Montagne
Plus d'articles