Les insectes débarquent au salon de l'agriculture et bientôt dans vos assiettes !

Par
576
Partages
imprimer

Imprimer

La consommation d'insectes devient une véritable question en France, surtout depuis son intronisation au Salon de l'agriculture 2 018.

Et si la nourriture du futur se trouvait enfait sous nos pieds depuis le début ? On ne vous parle pas de carottes ni de pommes de terre, mais bien d'insectes ! Cela peut paraître étonnant, voire répugnant, pourtant 2,5 milliards de personnes sont déjà concernées par la consommation d'insectes, principalement en Asie et en Amérique latine. Cette mode mondiale pourrait devenir un nouveau phénomène de consommation à échelle mondiale, notamment pour remédier à la faim dans le monde. Alors certes, ce nouveau remède peut dégouter ou en rebuter plus d'un au premier abord, mais les insectes présentent l'avantage d'être riches en protéines, dont l'humain a besoin. Si certaines entreprises comme Jiminy's distribuaient déjà leurs produits dans certaines boutiques spécialisées, profitant d'un flou juridique, les choses ont changé depuis Janvier, et pourraient bientôt débarquer dans votre épicerie du coin.

crédits : Charoenkrung.Studio99

Il est d'ailleurs désormais possible de manger des insectes provenant de France, puisque l'Europe, après de longs débats sur la faisabilité de commercialiser des insectes pour la consommation, a finalement rendu son verdict. Depuis le 1er janvier 2018, il est donc légal de se lancer dans l'élevage d'insectes destinés à la consommation. C'est donc également la première fois que les insectes font leur apparition au salon de l'agriculture, attirant une foule de curieux venus goûter des gâteaux apéritifs aux insectes ou encore des desserts. Le chocolat se met également à la mode des insectes avec une recette archi-gourmande, qui dans son ensemble a conquis le public présent à la porte de Versailles.

La société «Micronutris», première dans l'élevage d'insectes comestibles en Europe était présente, elle qui fabrique des biscuits, des pâtes et donc du chocolat à partir d'insectes. Le cycle de production est entièrement local, évitant donc de polluer la planète avec de l'importation venue souvent de très loin. L'autre avantage ? Les insectes sont riches en protéines, mais également en magnésium et en Oméga 3, sans oublier cette statistique qui vous fera peut-être changer d'avis : la production d’insectes rejette 100 fois moins de gaz à effet de serre que la viande. Les recettes proposées sont souvent frites, permettant aux clients de retrouver la sensation de chips et d'oublier qu'ils mangent un insecte. Alors les insectes, juste la mode du moment ou véritable nouvelle institution de la gastronomie ? À vous de juger.

Découvrez notre recette : en vidéo
Commentaires