Des restaurants se transforment en cinéma drive-in

2 625partages

Une manière de respecter les règles sanitaires, tout en s'offrant une virée vers le 7ème art.

Crédit : Getty images

Publicité

Chacun dans sa voiture et la distanciation sociale est respectée. Plusieurs restaurants à l'arrêt depuis la crise sanitaire ont décidé de se reconvertir en cinéma drive-in aux Etats-Unis. Les parkings se sont alors transformés en projection plein-air dans un esprit vintage. Habituellement, il existe 300 cinémas d'extérieur dans ce pays, ils se sont aujourd'hui multipliés et cela permet d'acquérir de nouveaux revenus. Ainsi, de nouvelles habitudes émergent depuis la crise du coronavirus. 

Ces espaces de cinéma drive-in étaient ouverts uniquement le week-end, désormais ils sont accessibles la semaine et diffusent des films à succès pour la plupart. Un seul ou trois écrans, le public peut faire son choix et certains cinémas proposent des soirées à thème avec des films à l'ancienne ou encore avec des dégustations de vins. C'est une façon de s'aérer l'esprit en des temps si troublés. Depuis la crise sanitaire, l'industrie du cinéma et le secteur de la restauration comptent parmi les plus touchés, ne pouvant exercer leurs activités. D'après certaines études, les salles de cinéma sont la deuxième sortie la plus attendue après le déconfinement.

Crédit : Facebook/Ajo Al’s

L'approche de l'été permet des températures plus agréables pour accueillir le public. Ce phénomène de cinéma drive-in a vu le jour en 1933, alors que le vaccin contre la polio n'avait pas encore été trouvé (il le sera en 1955). Une propagande profitait alors de rappeler aux familles que c'était une activité moins risquée puisque tout le monde se tenait à distance.

Les projections en plein air ont explosé aussi à Séoul, où des files de voitures attendent sur des centaines de mètres. Quand on sait qu'en France, la réouverture des drive de McDonald's a provoqué des embouteillages, on imagine que les prochains lieux disponibles au public subiront le même engouement.

Plus d'articles