Le chef pâtissier Philippe Conticini a présenté ses gâteaux au CBD

1 211partages

De nouvelles saveurs sont au rendez-vous avec cette pâtisserie aérienne pleine de fraîcheur, le chef innove !

Publicité

Dans la haute pâtisserie, le maître en la matière, Philippe Conticini, nous surprend et ose une pâtisserie au CBD baptisée le Cirrus. Les fins gourmets, friands de nouveautés, pourront bientôt découvrir le résultat gourmand de cette création inédite. Le chef a découvert récemment cet ingrédient actuellement très en vogue. A travers cette innovation culinaire, il se montre audacieux et inventif.

Son prix est trois à dix fois plus cher que la truffe ou le caviar. Cette molécule du cannabis est reconnue pour ses propriétés relaxantes et apaisantes. Le chef pâtissier a collaboré avec FrenchFarm.ac, une jeune société qui a pu lui fournir un CBD haut de gamme. Cette herbe sucrée est issue de la culture biologique, sans conservateur ni additif.

Le chef explique : « En intégrant du CBD dans ma pâtisserie, j 'ai, d'abord et avant tout, cherché à exploiter le goût herbacé de ce produit. Je trouvais intéressant d'explorer ces notes aromatiques d'herbe, particulièrement intenses, et l'amertume qui en découle, pour associer le tout à des agrumes. Si, par ailleurs, on peut ressentir, une ou deux heures après avoir dégusté ce gâteau, une sensation de bien-être, d'apaisement et de relaxation, alors tant mieux. Surtout en cette période actuelle de stress et d'incertitudes. Mais ce n'était pas l'objectif premier lorsque j'ai créé ce gâteau, car, quelque soit le sujet qui me préoccupe, seul m'importe l'impérieuse nécessité d'offrir au plus grand nombre, un maximum de plaisir et d'émotions, à travers une réflexion et un travail approfondi du goût ».

Le Cirrus dont le nom fait écho à un nuage y ressemble, il est frais, aérien et doux. On y découvre un sabayon mousseux aux agrumes à base de de citron-vert et de jus de yuzu, avec un insert crémeux confectionné à base de pamplemousse (pomelos), d’orange sanguine et de citron jaune. On y retrouve aussi des baies de Timut broyées dont la légère note poivrée et piquante. Le CBD est introduit dans l’insert crémeux. On apprécie le biscuit dense à la pâte d’amande et marmelade de citron cont, avec une ne couche de caramel au citron vert et d’un « craquounet » à base de Streusel à la fleur de sel. Enfin, le tout est renfermé dans une coque de chocolat blanc.


Ce n’est pas la première fois que le chef nous étonne. Il avait déjà élaboré des pâtisseries au Coca-Cola, céleri, tabac ou chicorée ! Tout est matière à créer et essayer de nouvelles choses pour le pâtissier. Cette création inédite et surprenante sera disponible dans sa nouvelle boutique le 12 Décembre 2020.

1 rue Notre-Dame de Nazareth dans le 3e arrondissement de Paris, 22 euros. En click & collect, ou à commander ici.

Plus d'articles