Pierre Hermé revisite ses pâtisseries en version allégée

862partages

Vous raffolez de desserts mais souhaitez faire attention à votre ligne ? Lancées le 6 avril dernier, les pâtisseries faibles en sucres et matières grasses imaginées par le chef pâtissier Pierre Hermé ont tout pour vous séduire. 

À voir aussi

 Crédit : Pierre Hermé

Célèbre pour ses macarons gourmands et colorés aux saveurs originales, Pierre Hermé (élu meilleur pâtissier du monde en 2016) révolutionne le monde de la pâtisserie avec sa collection «Gourmandise raisonnée», des desserts au faible apport calorique. Mais au royaume du sucre, n'est-ce pas risqué de se lancer dans l'élaboration de pâtisseries allégées ? Le réconfort immédiat apporté par le beurre, le sucre et la crème, n'est-ce pas justement ce que l'on recherche quand on croque dans un millefeuille ou un Paris-Brest ? Et si finalement il n'y avait (presque) pas de différence, ni de goût, ni de texture, entre les desserts classiques et allégés ? Pour comprendre, remontons ensemble à la genèse du projet.

«Le même plaisir et les mêmes émotions qu’avec une pâtisserie classique»

C'est lors d'une dégustation bien particulière que Pierre Hermé a le déclic. Quelques semaines avant, Frédéric Bau (Explorateur Pâtissier de la Maison Valrhona) propose au chef pâtissier de revisiter sa Tarte Infiniment Vanille, en imaginant une recette plus équilibrée. Le jour de la dégustation, le chef (qui a pourtant créé ce dessert) différencie difficilement la version raisonnée de la version classique. Il n'en fallait pas plus pour le convaincre de se lancer dans cette nouvelle aventure créative. L'objectif : concevoir des pâtisseries allégées en sucres, en matières grasses et moins caloriques. Un challenge qui fait sens à l'heure où les consommateurs font de plus en plus attention à ce qu'ils mettent dans leurs assiettes. 

30 % de calories en moins

Créée en étroite collaboration avec Frédéric Bau, cette collection est composée de quatre gâteaux différents, dont deux pâtisseries emblématiques de la Maison : la tarte Infiniment Vanille et la tarte Infiniment Citron. S'ajoutent à la gamme deux nouveautés : le chou Orpheo au chocolat au noir et praliné noisette et la Constellation à base de fraise, cardamome et orange. Toutes ont en commun un faible apport en calories (279 Kcal pour le chou de 100 g, et 250 Kcal pour la tarte Infiniment Vanille, contre 400 Kcal pour la version classique), grâce à une utilisation plus modérée et réfléchie des sucres et matières grasses. Pour les plus sceptiques, Pierre Hermé rassure : ni la gourmandise, ni le plaisir, qui font la renommée de la Maison depuis 1997, ne sont laissés de côté. Alors, qui se laisse tenter ? 

À retrouver en boutique et en livraison.

 Crédit : Pierre Hermé