Les Français, numéros 1 du temps consacré à table, loin devant nos voisins

Par
291
Partages
imprimer

Imprimer

D'après une étude menée par L'OCDE, les Français sont ceux qui passent le plus longtemps à table, loin devant les Américains, derniers de ce classement.

C'est bien connu, la France est, à juste titre, considérée comme le pays de la gastronomie. Et l'étude menée par L'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) ne viendra que confirmer ce «cliché», puisque d'après cette enquête, les Français sont ceux qui passent le plus de temps à boire et manger en une journée, 2 h 13 au total. C'est loin, très loin devant les Américains, qui consacrent environ 1 h 02 par jour pour se restaurer, deux fois moins donc que les Français.

À titre de comparaison, des pays comme la Grèce et l'Italie, eux aussi considérés comme grands amateurs de gastronomie, ne sont pas loin de l'hexagone avec 2 h 11 pour les grecques et 2 h 07 pour nos voisins italiens. La moyenne des pays de l'OCDE est, elle, fixée à 1 h 31, soit 40 minutes de moins que ce que nous consacrons à notre «bien être gustatif». Les Espagnols sont au pied du podium, avec leurs 2 h 02 par jour, tandis que les Canadiens sont eux avant dernier devant les États-Unis pour seulement 2 minutes de différence.

crédits : Rawpixel.com

Une comparaison a également été faite entre les hommes et les femmes, pour savoir lesquels passaient le plus de temps derrière une table fourchette en main. Les chiffres sont plutôt similaires à travers le monde, même si l'on peut noter une différence de 8 minutes de moins par jour en Chine ou encore 9 minutes de plus pour les Pays-Bas.

Cette étude fait néanmoins écho à une étude plus large menée par l'OCDE sur le temps consacré au travail non payé par les hommes et les femmes, résultat direct du temps consacré au bien être personnel, comme c'est le cas pour la gastronomie. Ces chiffres restent tout de même révélateurs des habitudes de consommation et de l'importance de consacrer un certain temps à boire et manger. En revanche, cette étude ne précise ni les catégories sociales ni les tranches d'âges des personnes interrogées, ces chiffres restent donc très relatifs.

Découvrez notre recette : Cheesecake Oreo en vidéo
Commentaires