On mange quoi au Mexique pour le jour des morts ?

127partages

Connaissez-vous les spécialités culinaires pour El dia de los muertos, cette fête traditionnelle du Mexique ?

Cette célébration traditionnelle mexicaine est un hommage joyeux aux morts et la cérémonie se distingue par deux commémorations : d'abord celle des enfants «los angelitos» le premier jour, puis des adultes le lendemain. Ce n'est pas un jour ferié au Mexique mais certaines écoles et administrations sont malgré tout fermées. Les dates différent d'une région ou d'un pays à un autre, mais le jour des morts a lieu généralement courant du mois d'octobre ou début novembre. Cet événement typique trouve son origine à l'époque précolombienne avec des offrandes et tout un rituel pour les défunts, mais aujourd'hui on observe un mélange de plusieurs influences (notamment avec halloween, fête anglocelte). Pour el dia de los muertos, les mexicains s'adonnent à un riche festin et une parade très colorée.

Crédit : Dina Julayeva

Célébration de los angelitos

Lors de cette cérémonie, les mexicains déposent auprès des jeunes défunts des fleurs, des cadeaux et de la nourriture. Des bougies sont allumées pour que les âmes puissent trouver leur chemin. On remet aussi sur les tombes un goûter, on reconnait ainsi des biscuits traditionnels et des têtes de morts les calaveras del dulce. Il s'agit de gourmandises sucrées parfois au chocolat ou en graines d'amarante, avec le nom de l'enfant décédé inscrit sur le crâne. Un chocolat chaud de citrouille confite dans du sucre de canne, des bonbons et des fruits accompagnent aussi l'ensemble des offrandes. 

El dia de los muertos

Le deuxième jour, les mexicains rendent hommage aux adultes défunts, en leur offrant des présents (des cigares par exemple) et leurs plats préférés. Ce sont souvent des spécialités mexicaines comme des tacos, des enchilladas ou du guacamole. On y trouve aussi des pains de maïs, les tamales et du ragoût de viande, le mole poblano. De l'alcool compte également parmi les cadeaux : des shooters de Mezcal ou de Tequila par exemple. Les familles n'hésitent pas à passer beaucoup de temps à préparer toutes ces spécialités, c'est signe que le proche décédé n'est pas oublié. Le pain des morts (une brioche à l'orange et à la fleur d'oranger) est aussi un met traditionnel de ce jour heureux. Il est conçu exclusivement pour cette période de fête et les mexicains le mangent, c'est une façon d'honorer leurs proches partis. Le muc bil pullo, autrement dit le poulet enterré, est un plat constitué de porc, de poulet et de maïs cuisiné tout spécialement pour l'occasion.

Crédit : Marcos Castillo

En somme, la fête des morts existe certes pour se souvenir et célébrer les morts, mais également pour nourrir les âmes. Par ailleurs en 2003, cette fête indigène qui célèbre les morts a été nommée « chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité » par l'UNESCO. Aujourd'hui, de nombreux tourtistes se rendent spécialement au Mexique pour cet événement.

Si vous souhaitez cuisiner leurs spécialités culinaires, voici une recette d'elottes. Succombez également à notre recette de taccos au boeuf , ou encore à nos nachos au cheddar et guacamole !

Découvrez notre recette : Tartine façon tarte aux pommes en vidéo