Aujourd'hui, c'est la journée mondiale des pâtes ! 16 choses que seules les personnes complétement accros aux pâtes comprennent, parce que les pâtes, franchement, c'est la vie

Par
6 876
Partages
imprimer

Imprimer

Pour celles et ceux qui ne le savent pas, aujourd’hui, c’est la journée mondiale des pâtes. Du coup, pour l’occasion, on a pensé aux accros à cet aliment incontournable de notre alimentation : vous allez forcément vous reconnaître dans ces 16 choses du quotidien !
@Getty Images
« Hé, on mange quoi, ce soir ? Ben des pâtes, espèce de tartine ! » Répondez-vous presque machinalement à votre conjoint/colocataire/copain de galère lorsque vient le moment tant attendu du repas. Car vous, les pâtes, c’est votre truc : oui, vous ne vivez que pour ça.

Pâtes bolo, pâtes carbo, pastachoute, pâtes aux champi, pâtes à rien, pâtes crues, le monde des pâtes et leur conception n’ont absolument aucun secret pour vous. Et comme nous vivons également cette passion dévorante, nous avons compilé rien que pour vous 16 moments que seules les personnes accro aux pâtes comprennent. Des instants qui vont forcément faire écho avec votre quotidien.


1. Pour vous, les pâtes, c’est une affaire de famille. C’est votre petit côté italien qui ressort.
Même si votre nom est Jean-Gontran Delacour, il subsiste des origines italiennes – lointaines, certes, mais bien présentes - dans votre précieux arbre généalogique. Et du coup, forcément, vous êtes prédisposé à bouffer des pâtes H24, ça se tient.


2. Vous connaissez toutes les variétés de pâtes qui existent dans ce monde.
Cannelloni, fusilli, spaghetti, aucune forme ne vous semble obscure, vous les reconnaissez toutes. D’ailleurs, vous réussissez ce test avec brio, finger in the nose, comme on dit. Bravo, champion, on va vous faire une médaille en coquillettes pour la peine.


3. Une ration de pâtes, c’est l’excuse parfaite pour bien manger après une gueule de bois fracassante.
La soirée a été éprouvante ? Votre organisme a besoin d’éponger un peu ? La journée que vous vivez en ce moment ne connaît pas de fin ? Ces pâtes au beurre seront sans conteste LA caution réconfort de votre pause déj’. Une renaissance, assurément.


4. Vous cassez les bonbons de tout le monde avec vos réglementations à la noix sur la BONNE et la MAUVAISE façon de manger des pâtes.
Vous êtes de ces personnes qui regardent et qui jugent leurs congénères sur leur façon de manger leurs pâtes. Il est vrai que pour une partie de la population, la dégustation de pâtes est un art, un art qui se respecte à la lettre. Mange-t-on ses pâtes avec une fourchette ou avec une cuillère à soupe ? Mange-t-on sa carbonara avec ou sans crème fraîche ? Peut-on les déguster avec des coquillettes ou risque-t-on la peine de mort si nous le faisons ? Les questions sont nombreuses, et mobilisent les puristes, comme vous pouvez le constater en lisant cet article rempli de fougue et de passion. Si vous en êtes, sachez que vous saoulez tout le monde avec vos questions métaphysiques : leave carbo eaters ALONE, nom d’une pipe en bois.


5. Ou à l’inverse, ça ne vous dérange pas de les manger complètement cramées et huileuses.
Parce que les pâtes, c’est comme le sexe. Même quand c’est pas bon, eh ben c’est bon quand même, ça se mange sans faim.


6. Votre religion est le pastafarisme, d’ailleurs.
@imgur
Ce mot-valise qui réunit le rastafarisme et les pâtes donne vie à une religion qui n’est qu’amour et qui danse et chante la gloire du Monstre en Spaghetti volant. Et le type qui est à l’origine de cette invention est un étudiant en physique venu de l’Oregon qui mangeait un peu trop souvent des pâtes en rentrant des cours, un certain Bobby Henderson. Sacré Bobby.


7. En plus, il paraît que ça ne fait pas grossir (coucou le régime méditerranéen).
On raconte un peu partout qu’il faut arrêter de diaboliser l’apport calorique des pâtes, parce que franchement, ça ne fait pas tant grossir que ça. Effectivement, selon une étude très sérieuse, on peut se faire plaisir, mais il ne faut pas déconner non plus, cela s’applique uniquement dans le cadre d’un régime méditerranéen que vous pouvez découvrir en détails ici. Ben ouais, sinon c’est trop facile.


8. On peut vraiment les cuisiner avec tout.
Du coup, n’importe quel petit ingrédient qui se trouve au fin fond de votre placard peut donner une tout autre dimension à votre plat de pâtes. Et ça, c’est merveilleux.


9. Une assiette de pâtes et c’est terminé, on ne mange plus jusqu’en 2018.
Enfin, c’est ce qu’on pense au début. Ben oui, on finit toujours par se resservir, c’est plus fort que nous.


10. Vous regardez de haut les personnes qui mangent de la salade à côté de vous.
Quand on le choix, on ne peut pas se résigner à choisir une salade, soyons sérieux cinq minutes. Sauf si c’est une salade de pâtes, bien évidemment.


11. Vous pourriez regarder ces images pendant des heures. C’est tellement beau.
Regardez ces pâtes attentivement. Inspirez, expirez. Vous la sentez, cette délicieuse sensation de bien-être qui vous anime, tout d’un coup ? Ces images vous donnent des frissons, parce que c’est poétique. Parce que c’est beau. Parce que c’est émouvant. Parce que votre estomac est en train de rugir à l’heure où nous vous écrivons. 


12. Vous êtes un vrai pro de la cuisson des pâtes. Hé ouais, elles n’ont aucun secret pour vous, ces petites coquillettes.
Les pâtes al dente, vous, ça vous connaît. C’est d’ailleurs vous qui avez rédigé les instructions qui se trouvent au dos du sachet.


13. Le parmesan est votre seconde religion après le pastafarisme.
Parce qu’un plat de pâtes recouvert de parmesan incarne pour vous une certaine idée du paradis.


14. Et de toute évidence, vous ne faites pas partie de celles et ceux qui font toujours TROP DE PÂTES (comme 90% de la population, environ).
Vous les connaissez, ces gens qui font toujours trop de pâtes ? Oui, certainement, mais vous ne les comprenez pas, car vos pâtes, vous les mangez toutes à chaque fois. Et bien sûr, vous ne les partagez avec PER-SONNE.


15. Pour mieux faire passer les légumes, vous en faites des zoodles.
@matchedandmixed
Les zoodles, vous connaissez ? Si vous n’êtes pas un grand fan de légumes, transformer vos courgettes en simulacre de spaghettis est un peu la solution qui s’impose. Tant que ça ressemble à des pâtes, tout va bien pour vous.


16. Vos amis vous lâchent à l’heure du repas parce qu’ils en ont marre de vos pâtes.
Mais vous, jamais. Car les pâtes, c’est la vie.


Vous vous reconnaissez ? Dites-le nous en commentaires !
Découvrez notre recette : Banana churros en vidéo
Commentaires