Comment réaliser une pâte à crêpe bretonne ?

Bouton whatsapp

Préparez la pâte à crêpe bretonne comme un vrai pro, pour amener le vent breton dans votre cuisine. Salé, sucré ou nature, on l’aime sans condition !

Garnie à la pâte à tartiner, à la confiture ou encore au duo jambon-fromage, la crêpe se savoure toute l’année. Vous pouvez l’improviser en solo pour un repas à petits prix ou la proposer à l’occasion d’une crêpe party entre amis ou en famille.

D’où vient la pâte à crêpe bretonne ?

Cap sur la Bretagne avec des recettes de crêpes garnies. Crédit : Eva Elijas /Pexels

À voir aussi

La Bretagne pardi ! C’est la réponse la plus évidente et la plus connue. Les historiens témoignent pourtant d’une première apparition de la crêpe vers 7000 ans avant Jésus Christ. Sa première recette correspondait à une galette épaisse et plate, confectionnée à partir de graines et d’eau.

Au XIIIème siècle, le voyage des croisés les conduit en Asie où ils découvrent le sarrasin, une plante à fleurs confondues avec des céréales. La graine de sarrasin peut produire une farine noirâtre, aussi appelée farine de blé noir, qui convient très bien au régime sans gluten. Les bretons conçoivent ainsi leur fameuse galette bretonne avec une texture semblable à la farine de froment, propre aux crêpes. On lui découvre toutefois des petites bulles, signe de la réussite de la crêpe et les bords de doivent pas être secs. Le goût est légèrement plus prononcé en bouche et on lui préfère des recettes salées.

Si la Bretagne regorge de desserts à tomber comme le kouign amann, la crêpe arrive au top de la liste. On l’aime comme encas, plat ou dessert, c’est un péché mignon dont le succès ne se tarit pas et les crêperies en Bretagne font leur beurre, tout comme les fêtes foraines partout en France. A savourer à table ou à emporter, c’est une friandise garnie qui fait des heureux. Vous pouvez la faire cuire à la poêle ou bien dans une crêpière pour une ambiance plus conviviale. En Bretagne, on appelle la plaque chauffante à cuisson, la bilig, ou encore la galetière ou même la galettoire.

Les crêpes bretonnes ont d’ailleurs leur propre fête, la Chandeleur. Cette célébration religieuse et traditionnelle en France tient d’abord son origine comme fête païenne, rapidement rattrapée par les chrétiens, où il s’agit de remémorer la présentation de Jésus au Temple. Le pape Gélase 1er commandait la distribution des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome. Cette tradition est restée autour des crêpes, chaque mois de février. Voilà l’occasion de préparer de savoureuses galettes au froment ou au blé noir. Parmi ces deux recettes, tentez la seconde pour vous régaler.

Réussir une crêpe bretonne facile

Croisez la farine de froment et la farine de blé noir pour se mix savoureux, comme en Bretagne. Crédit : pixabay


A chacun son astuce pour rendre exceptionnelle sa pâte à crêpe comme un vrai breton. Bien que la crêpe soit un dessert, elle ne s’apparente pas à un gâteau. Son toucher légèrement beurré et sa texture moelleuse en font une bonne base à garnir.

On retrouve dans sa composition des produits de base, comme la fameuse farine de sarrasin, un œuf (pour lier les ingrédients) et du lait ou bien de l’eau. On peut y mettre une pointe de sel et une pincée d’épices pour une touche originale dans la recette. Sous l’effet de la chaleur, la pâte à crêpe, alors liquide, se durcit. On peut lui donner la forme qu’on souhaite, mais ronde ou carrée sont les plus faciles pour y déposer une garniture salée ou sucrée. Le tout, c’est de ne pas avoir de grumeaux dans la préparation. Il arrive que certains chefs croisent la farine de blé noir avec la farine de froment. On peut aussi s'adonner à une préparation de crêpes à la farine de châtaigne.

Optez aussi pour des ingrédients bio afin de garantir des produits de qualité en provenance de France. Suivez alors la tradition et engagez-vous dans cette recette de crêpe bretonne facile et rapide, au bon goût de blé noir. Il est temps d’amener la crêperie à la maison !

Recette de la pâte à crêpe

Confectionnez une pâte à crêpe bretonne maison, comme en Bretagne, pour régaler toute votre tablée, suivez les étapes de la recette et faites-la cuire sur une bilig. Crédit : pixabay

Pour 4 personnes
Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 5 minutes
Pour toutes les bourses

Ingrédients :

-350g de farine de sarrasin
-1 œuf bio
-1 cuillère à thé de sel
-80cl d’eau

Préparation :

1. Tout d’abord, entamez la préparation de la crêpe bretonne en tamisant la farine de sarrasin. Mélangez-la avec le sel dans un saladier.

2. Creusez ensuite un puit dans vos poudres et déposez l’œuf bio entier au centre. Mélangez délicatement avec un fouet pour que l’œuf bio se mêle correctement au reste des ingrédients.

3. Pour aider, déversez petit à petit l’eau dans le saladier sans noyer le reste des ingrédients. La farine doit être absorbée par le liquide sans former de grumeaux.

4. Couvrez d’un torchon votre saladier. Vous pouvez laisser reposer à température ambiante dans votre cuisine pendant 2 heures. La pâte à crêpe doit avoir une texture liquide et épaisse.

5. Déposez un peu de beurre ramolli sur un torchon et frottez ensuite votre ustensile de cuisson (poêle ou crêpière) pour déposer une couche de matière grasse.

6. A l’aide d’une louche adéquate, déposez la pâte à crêpe bretonne sur la poêle et laissez la galette se former. Retournez-la ensuite pour la faire dorer sur les deux faces.

7. Vous pouvez déposer aussitôt votre garniture au milieu et refermez sur les côtés la crêpes. Saisissez votre crêpe bretonne avec une spatule et transvasez sur une assiette.

Quelle garniture salée choisir pour sa crêpe bretonne ?

Misez sur une garniture généreuse dans votre galette, comme un vrai breton. Crédit : Eva Elijas /Pexels


Tout le monde a sa préférence pour remplir sa galette bretonne. La tradition en Bretagne réclame un assortiment jambon-fromage. Généralement la charcuterie (jambon, pâté, lardons) est de mise avec un ajout de fromage (chèvre, comté, gruyère râpé, roquefort…) pour se réchauffer. Ces recettes hivernales peuvent être agrémentées de rondelles de pommes de terre pour des galettes montagnardes, avec un œuf au plat au-dessus. Des œufs durs émiettés trouvent parfois acquéreur. Pourquoi ne pas réaliser le gâteau de crêpes madame avec la farine de blé noir ?

Pour les friands de légumes, un mélange d’épinards et de fromage de chèvre convient sur les crêpes salées bretonnes, tandis que d’autres aiment retrouver un mélange de salade verte et de tomates pour garnir leurs galettes bretonnes. Pour une cuisine originale et caliente, une poêlée de poivrons et d’épices met un peu de couleurs dans la recette. A chacun son imagination pour se régaler avec ces recettes gourmandes !

Quelle garniture sucrée pour sa crêpe bretonne ?

Les crêpes bretonnes se mangent toute l'année, faites-les dorer à la poêle ou la crêpière. Crédit :Eva Elijas /Pexels


On préfère généralement la crêpe au froment pour un dessert sucré, avec une préparation lait et œufs. Toutefois la galette au blé noir est une tradition chez nos amis bretons et on peut lui accorder des recettes de garnitures sucrées pour le plus grand plaisir des gourmands. On peut glisser une touche de vanille dans la recette ou tartiner directement une bonne couche de confiture pour en apprécier toute la recette. Le coulis de chocolat ou encore la pâte à tartiner, goût noisettes et chocolat sont les grands favoris des desserts, la crêpe ne fait pas exception. A noter que pour garder l’esprit breton, mieux vaut choisir une recette au caramel beurre salé, un régal surprenant ! faites votre propre caramel, mélangez avec du beurre salé pour un goût unique et personnalisé.

Les crêpes sucrées peuvent aussi être comblées par des fruits, comme des pommes chaudes ou des fruits rouges… avec un coulis de chocolat chaud ! Il existe une multitude de recettes pour les galettes bretonnes. Essayez toutes les combinaisons pour parfaire cet assemblage sucré. Le mille-feuille de crêpes au tiramisu est étonnant !

Quel cidre choisir avec sa crêpe bretonne ?

Choisissez un cidre doux ou brut en fonction de vos envies et fait en Bretagne, pour apprécier vos crêpes bretonnes. Crédit : pixabay

La réponse qui vient spontanément à l’esprit est le cidre breton, comme le veut la tradition. Cette boisson typiquement inventée en Bretagne est toujours associée aux crêpes party. Chaque crêperie a son propre cru et il n’est pas difficile de trouver une bouteille de cidre brut ou cidre doux en supermarché. Choisissez une boisson artisanale pour plus d'authenticité et de saveurs pour marquer la tradition, comme un vrai breton. Le cidre brut est plus sec, on l'oriente plutôt vers des plats salés, tandis que le cidre doux est davantage fruité et s'associe donc plus facilement avec les desserts. Une cuvée des deux modèles peut être envisagée pour couvrir votre repas.

Pour vos desserts ou vos plats salés, comme les crêpes bretonnes, le cidre s’invite à la fête et on le préfère bio. Vous pouvez en boire une bolée dans une vaisselle adaptée ou bien concevoir quelques recettes de cocktails. Les crêpes au blé noir s’arrangeront toujours avec votre boisson favorite.

Si vous n’êtes pas friands de bouteilles effervescentes, laissez le cidre de côté et orientez-vous plutôt vers un jus de pomme bio pour un accord exquis avec les crêpes bretonnes.

Laissez de côté votre gâteau préféré comme le kouign amann ou les sablés bretons, et penchez pour une bonne crêpe bretonne à réinventer selon vos envies. L'avantage, c'est que vous pouvez faire plusieurs crêpes dans votre cuisine et varier la garniture.

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter