De quelle origine est le sandwich kebab ?

Bouton whatsapp

Le kebab est un sandwich que les jeunes adorent manger. Plus communément appelé «grec», c’est LE sandwich consommé en fin de soirée pour calmer la fringale. Mais d’où vient le kebab et pourquoi certains l’appellent-ils le «grec» ?

Le kebab est un plat sous forme de sandwich qui est également appelé «grec». Ce sandwich qui est vendu généralement dans un fast-food n’a pas pourtant de lien avec sa deuxième appellation «grec». Mais alors pourquoi certains l’appellent comme ça ?

À voir aussi

Fast-food qui vend des sandwich kebab. Crédit : IStock

Le Kebab est un plat de viande marinée et tranchée en plusieurs morceaux. La viande est embrochée et grillée avant de la trancher en fines lamelles. Ce sandwich consommé chaque année 350 millions de fois, peut être servi directement dans du pain turc, dans du pain libanais (shawarma) mais il peut également être servi dans une assiette. L’agneau est souvent la viande utilisée dans les fast-foods pour le kebab. Toutefois, il est également possible d’avoir du bœuf, du veau, du poulet et de la dinde, puisque le kebab a de multiples déclinaisons.

Un sandwich qui ne vient pas de Grèce


D’un point de vue lexicale, le terme «kebab» est emprunté de l’arabe کباب, kabāb qui signifie «grillade» ou encore «viande grillée» (souvent de la viande de mouton ou d’agneau). En France et dans les pays francophones, le mot «kebab» est utilisé pour désigner spécifiquement le sandwich fourré de viande grillée à la broche (dîner kebab). Ce sandwich a d’ailleurs été popularisé à Berlin, en Allemagne, dans les années 1970.

Le kebab désigne également le type de restaurant, le fast-food, qui le sert. On entend très souvent «on va manger au kebab du coin ? » ou ses variantes «dîner kebab et shawarma. Le «phish kebab» est un spécialité grecque, mais le sandwich diffère totalement de la Turquie. En effet, le plat est composé de petites boulettes de viande hanchée d’agneau marinée dans différentes épices. Ces dernières sont recouvertes de crème fraîche ou de yaourt, de sauce tomate et de poivrons marinés.

La viande d'agneau kebab grillée à la verticale. Crédit : Istock

L’origine du kebab

Le kebab a été inventé dans les années 70 à Berlin en Allemagne. Toutefois, le kebab a été inventé par un Turc, Mehmet Aygün. Cet homme a eu l’idée de mélanger des légumes avec cette viande grillée, produit phare du kebab dans un pain turc. Dès le XIe siècle, on retrouvait déjà les premières traces du kebab dans les traités culinaires turcs.

Concernant le nom qui a été choisi pour ce plat, c’est tout simplement parce que le nom «kebab» vient de «kepa», la méthode de cuisson utilisée pour cette viande inventée par les Turcs.

Selon la légende, on dit également que durant l’Empire Ottoman, ils avaient pour habitude de faire cuire des morceaux de viande sur leurs épées et la faire rôtir sur un feu de bois. C’est seulement en 1830, qu’un homme nommé Amis Oustaz décide de mettre la broche de cuisson à la verticale et non à l’horizontale. C’est en s’inspirant de cette méthode de cuisson de la viande kebab, que Kadir Nordmann décide d’utiliser le même procédé en ajoutant le pain. C’est ainsi que le sandwich kebab est né.

Le Kebab fait le tour du monde

Le kebab a d’abord été proposé à Paris par les restaurateurs d’origine grecque et s’est implanté dans plusieurs quartiers de Paris, dont énormément dans le Quartier latin. Les Français ont très vite adopté ce sandwich et l’ont renommé «sandwich grec». Depuis, cette erreur d’appellation s’est répandue dans le reste de la France. Toutefois, dans le sud de la France par exemple, l’appellation «kebab» est plus utilisé. Dans le Nord, on dit «döner».

Dans le reste du monde, son appellation est également différente. Par exemple, au Moyen-Orient mais aussi au Maghreb, les termes «grec» et «kebab» ne se disent pas pour appeler ce sandwich. On dit plutôt «chawarma». En Grèce, on parle plutôt de «pita» pour le pain, de «kebap» ou de «gyros», un dérivé grec du plat turc döner kebab composé de viande, de tomate, d'oignon et de sauce tzatzík, le tout servi dans un pain pita.

Sandwich kebab. Crédit : Istock

La cuisson du kebab

Le mot «kebab» signifie grillade, méthode de cuisson utiliser pour cuire cette viande particulière du sandwich. S’ill existe plusieurs recettes de kebab, c’est le goût unique de cette viande, la viande turque, qui a popularisé ce sandwich dans lesfast-foods du monde entier. Dans le fast-food, la viande kebab est cuite sur une broche à la verticale dans une machine qui tourne sur elle-même.

La viande qui est souvent opté pour le sandwich kebab, c’est l’agneau. Et le morceau n’est pas choisi au hasard. Si vous voulez le réaliser chez vous, privilégiez une pièce moins grâce, comme l’épaule. En effet, le kebab est connu pour être un plat très gras et calorifique. Découpez-là en morceaux et faites la mariner avec de l’oignon, du paprika, du cumin, du poivre et de l’huile de l’olive. Une fois la viande de kebab marinée, il suffit de le passer sous le grille de votre four.

Recette du kebab maison

Il est très facile de réaliser un kebab maison en version moins calorifique qu’au fast-food !

Brochette d’agneau façon kebab

Recette de kebab maison. Crédit : Istock

Pour 4 personnes
Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes
Pour toutes les bourses

Ingrédients :

-600 g de viande d’agneau
-1 oignon
-1 gousse d’ail
-1 yaourt
-1 citron
-1 poivron jaune et rouge
-1 c. À café de curcuma
-1 c. À café de cumin
-1 c. À café de curry
-1 c. À café de coriandre en poudre
-1 c. À café de gingembre
-Sel, poivre

Préparation :

- Coupez la viande d’agneau en plusieurs morceaux. Épluchez ensuite l’oignon et coupez-le en plusieurs morceaux.
-Ajoutez les épices, le yaourt, le jus de citron puis salez (légèrement) et poivrez. Bien mixez le tout.
-Enrobez les morceaux de viande d’agneau dans la marinade, filmez et réservez au moins trois heures au frigo.
-À servir dans du pain enroulé ou dans une assiette.

Bouton whatsapp